MARCHÉS FINANCIERS : NETS REBONDS À WALL STREET ET EN EUROPE