MARCHÉS : FAIBLE VOLUME D'ÉCHANGES, MAIS QUELQUES DEALS STRATÉGIQUES