Contactez-nous

Comment choisir dans quel quartier acheter un appartement à Tel Aviv?

 

Ca y est vous êtes décidé ! Vous allez acheter  un appartement en Israël, et, après avoir pesé les pour et les contre, vous avez décidé que Tel Aviv vous conviendra le mieux.

Je ne vous contredirai certainement pas ! Je suis moi-même Tel- Avivienne depuis le jour de mon Alya en 2001… je suis donc ce que l’on appelle, en hébreu, une « corrompue » !

 

Tel Aviv est l’une des plus grandes villes du pays. Ceux qui la connaissent savent  qu’elle est branchée, jeune, dynamique, ouverte aux autres, culturelle et qu’il y a de la vie 24h/24. Bref, elle répond à de nombreux critères qui plaisent beaucoup à
nous autres citadins dans l’âme.

 

Je dois dire qu’il n’y a pas de mauvais quartier à Tel Aviv, à la fois en terme d'investissement, de qualité de vie, ou même de danger, etc.   Mais il faut savoir qu'il existe des quartiers plus "cotés" et populaires que d’autres aux yeux des israéliens. Les quartiers perçus comme moins huppés sont notamment des quartiers en développement que la mairie – et les promoteurs immobiliers –  prennent en main afin de les faire évoluer ou des quartiers plus vieux qui n’attendent qu’à être rénovés.

 

La question principale à se poser est la suivante : dans quel but j’achète mon appartement ?

Si vous faites votre Alya, vos besoins seront différents que si vous pensez y venir quelques fois par ans. Si vous avez une famille, vous chercherez des quartiers ou les écoles et les activités extra scolaires sont à proximité, et si vous cherchez à investir, vous chercherez un quartier en développement plutôt qu’un quartier qui est au maximum de sa valeur du moment.

 

Alors, quels sont les options de quartiers à Tel Aviv :

 

  • Lev TLV (le coeur de Tel Aviv) : Même si TLV s’est construit du Nord au Sud, depuis les années 30, le vrai cœur de la ville se situe sur Rothschild et ses alentours. Ce quartier correspond à tous les âges ! Vous y trouverez restaurants, boutiques, hôtels et commerces en tous genres, cafés, bars, écoles  etc. Coté architecture, les élégantes tours construites ces dernières années viennent se frotter aux incroyables Bauhaus et autres magnifiques  bâtiments éclectiques qui font de Tel Aviv la « ville blanche ». En voici les frontières : Allenby,  Yehuda Halevi et  Shderot Ben Tsion/Bograshov

 

  • Le centre : tous les chemins mènent au centre ! En choisissant d’y habiter,  vous souhaitez être proches de tout.  Du kikar Rabin en passant par le Dizengoff Center ou le théâtre Habima et sa jolie place. il y en a pour tous les goûts. Par contre,  c’est un quartier très urbain avec peu de jardins et de verdure. En voici les frontières : La plage à l’Ouest, Ibn Gvirol a l’Est, Arlozorov au Nord et Shderot Ben Tsion/Bograshov  au Sud.

 

  • Le « vieux Nord » : Quartier plus calme, plus familial, qui a comme avantage d’être à deux pas du reposant Parc Hayarkon. Il y a de nombreuses écoles de bon niveau, beaucoup de verdure et de jardins et le quartier reste néanmoins animé, riche en restaurants, cafés ou magasins, dont les chic boutiques de créateurs du Nord Dizengoff. Voici les frontières : La mer et son port à l’ouest, Ibn Gvirol a l’Est, le parc Hayarkon au nord et Arlozorov au sud.

 

  • Neve Tsedek : Le premier quartier de TLV est aussi un des plus recherché de ses dernières années. Les ballades dans les rues et maisons de caractère racontent l’histoire de la ville et laissent place à l’imagination. De nombreuses maisons avec des petits jardins cachés, les commerces atypiques, les bons restaurants et les galléries d’artistes en font un quartier prisé et très francophone avec l'école française qui y est établie.

 

  • Kerem Hateimanim : Ce quartier, extrêmement proche de la mer, a un côté magique. Ces petites rues (presque) piétonnes, ces immeubles bas au milieu desquels on trouve, par hasard, un délicieux boui-boui qui existe depuis 50 ans… Nostalgie quand tu nous tiens. Au milieu des immeubles en ruine, de très beaux immeubles boutiques viennent améliorer le décor. Une dernière chose peu négligeable, en choisissant ce quartier, vous serez à 3 minutes à pied de la plage, tout comme à 3 minutes du shouk Hacarmel, et tout en restant en retrait. Voici les frontières : la mer à l’ouest, Allenby à L’est, Allenby au nord et l’hôtel David Intercontinental au sud.

 

  • Florentine : C’est le quartier des Hypsters, des avant-gardistes et des étudiants. C’est le quartier en développement par excellence ! Au milieu des immeubles en ruine se construisent de beaux immeubles neufs, ainsi, le quartier est varié, jeune et cool. Il vibre en journée avec ses commerces et vieilles usines mais connait aussi une vie nocturne très appréciée des tel aviviens. Ce quartier plait beaucoup aux investisseurs ou aux jeunes qui cherchent à habiter à Tel Aviv mais pour qui le centre n’est pas abordable. Voici les frontières : Eli Pelet a L’ouest,  Hertzl a l’est, rehov Eilat au nord et Salamé au sud.

 

  • Ramat Aviv et ses environs : Dès que l’on passe le Parc Hayarkon au nord, on quitte le « vrai » Tel Aviv pour les quartiers résidentiels. Très généralement, cette décision de sortir de la ville est prise par les familles qui ont des enfants (ce qui est mon cas). On  y trouve des immeubles neufs, de plus grandes surfaces que dans la ville-même, des écoles, des country clubs dans chaque quartier ce qui facilite totalement la logistique familiale. De plus, on y trouve systématiquement parking, ascenseur et même balcon, ce qui est une denrée rare dans le centre de TLV.

 

Voilà pour les quartiers principaux de la ville. Même s’il en manque quelques-uns (parce que moins populaires) cela vous aidera, je l’espère, à choisir le quartier qui vous correspond le mieux.

Bonne recherche et surtout bonne Alya !

Par Marine Arav de Marine TLV Real Estate 

 

© 2020 by Réseau Experts Alya

  • Suivez-nous sur Facebook
  • Suivez-nous sur LinkedIn
  • Suivez-nous sur YouTube
  • Suivez-nous sur Twitter

Beit Rubinstein

20 Lincoln st.

Tel Aviv, Israel

972 544 718562