Le Brexit aura bien lieu

March 31, 2020

February 4, 2020

October 29, 2019

Please reload

Recent Posts

Les dispositifs fiscaux à l’égard des Français à l’étranger suite à la Loi de Finances 2019

December 30, 2018

1/10
Please reload

Featured Posts

Le Brexit aura bien lieu

November 2, 2016

  • BREXIT
    Theresa May a confirmé que le processus de sortie du Royaume Uni de l’Union Européenne aurait lieu au cours du 1er trimestre 2017. La livre sterling et l’immobilier anglais en sont les premières victimes.

  • BCE 
    La banque centrale européenne maintient le cap et devrait prolonger son programme d’achat d’actifs au-delà de mars 2017.

  • FED 
    La Réserve fédérale américaine devrait remonter à nouveau ses taux en décembre : Le dollar repart à la hausse.

  • US
    Les publications du 3ème trimestre sont mitigées, mais les banques et les valeurs technologiques tirent leur épingle du jeu.

  • Chine
    L’économie est désormais stabilisée grâce au rebond de l’immobilier et aux mesures de soutien mises en place par la Banque centrale chinoise il y a un an. 

  • Pétrole
    A la surprise générale, l’OPEP a réussi à trouver un accord lors d’un meeting informel à Alger pour réduire la production des pays membres : le pétrole repasse au-dessus des 50$ le baril. 

  • Taux
    Légère hausse des taux longs aux États-Unis et en Europe suite à une remontée des anticipations d’inflation.

 

 

 

 

Rappel

Fin 2014, la plupart des analystes s’enthousiasmait de la conjonction de facteurs positifs pour les entreprises européennes : 

  • Faiblesse de l’euro qui favorise les exportations,

  • Cours du pétrole qui abaisse les coûts de production,

  • Politique monétaire qui permet aux sociétés de s’endetter dans des conditions optimales

Conséquences

  • Des flux acheteurs très importants sur les actions européennes provenant de l’étranger, notamment des États-Unis,

  • Le CAC 40 progresse d’environ 25% entre janvier et avril 2015.

Cependant, depuis Avril 2015 on assiste à une inversion de cette tendance :

  • L’indice CAC 40 est en baisse de 15% depuis cette date,

  • Les fonds investis en actions européennes ont subi une 36ème semaine consécutive de rachats nets, pour un montant cumulé proche de 100 milliards de dollars.

Pourquoi un tel désaveu ? 

 

Le risque politique : Brexit, référendum italien, absence de majorité au parlement en Espagne, montée des partis populistes, élections françaises et allemandes à venir … l’environnement politique européen reste très instable et fait fuir les investisseurs étrangers.

 

Le secteur bancaire européen inquiète : les banques italiennes et allemandes sont toujours en difficulté. La Deutsche Bank continue d’affoler régulièrement les marchés et le modèle économique du secteur est mis à mal par l’inflation des contraintes règlementaires et la faiblesse des taux.
 

Faut-il rester exposé aux actions européennes ? 
Cet excès de pessimisme nous semble exagéré et nous restons positifs sur cette classe d’actifs pour plusieurs raisons :

  • La conjoncture économique s’améliore en Europe : reprise du crédit, baisse du chômage, indicateur d’activité en hausse,

  • Une valorisation attractive par rapport aux actions américaines et aux autres classes d’actifs,

  • Le secteur bancaire est plus solide qu’en 2007 et une légère repentification de la courbe des taux devrait améliorer la rentabilité du secteur,

  • La Banque centrale européenne va continuer de soutenir les marchés en maintenant des taux très faibles et en facilitant la reprise du crédit.

 

L'avis d'Herez

Pour les profils équilibrés ou dynamiques  
Privilégier les fonds de « stock picking » non corrélés aux grands indices comme Moneta Multi Caps (+0.5% en 2016) ou Kirao Multi caps (+4% en 2016) et les fonds investis sur des sociétés de plus petites tailles, plus dynamiques et moins exposées à la conjoncture économique mondiale, tels que Keren Essentiels (+16.3% en 2016), Echiquier Entrepreneurs (+8.3% en 2016) ou Sycomore Sélection PME (+16.3% en 2016)

Pour les profils plus prudents
Les fonds flexibles permettent de s’exposer aux marchés des actions européennes, avec en moyenne un risque deux fois plus faible qu’un fonds d’actions « classique ». Dans cette catégorie on peut citer Sycomore Partners (+3.4% en 2016) et Oddo Pro Actif Europe (-0.1% en 2016).

N’hésitez pas à nous contacter afin de vérifier ensemble si votre allocation actuelle est adaptée à cet environnement.
 
Le présent document ne constitue pas une recommandation d’in­vestissement personnalisée. Conformément à la réglementation, toute souscription devra être précédée d’une évaluation de votre expérience, situation et objectifs. Il est recommandé avant tout investissement de lire attentivement les prospectus et documents tenus à votre disposition auprès de votre consultant. Les chiffres cités ont trait aux années écoulées et les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures.
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload